Interview de Dragan POCUCA
Les gardiens

ITW de Dragan POCUCA, gardien de la Bosnie, actuel gardien de Ivry réalisée en 2001

HZ : Depuis combien de temps évoluez vous en France, vous êtes vous bien acclimaté ?
DP :  Je suis à Nancy depuis 3 ans, j'ai débuté avec l'équipe en Nationale 1 et nous évoluons maintenant en D1. La ville et les gens m'ont plu. Maintenant je me suis fait des amis.

HZ : Quel a été votre parcours ?
DP : J'étais international Yougoslave. Sead Hasanefendic m'a invité à jouer pour la Bosnie. Pour moi c'est un entraîneur interessant, j'ai accepté. En Yougoslavie, je jouais à PROLETER ZRENJAUIN, j'ai évolué en équipe nationale Yougoslave des moins de 21 ans. En 1995 j'ai participé au mondial en Argentine et j'ai joué contre la France. Il y avait Woum-Woum, Albertini, Leandri, Arriubergé.

HZ La saison se révèle difficile avec Nancy, comment voyez vous la suite du championnat ?
DP : Avec ce club nous nous débutant en D1. Nous avons un problème de mental et d'expérience. Nous perdons parfois d'un ou deux buts. J'ai confiance pour la suite.

HZ : Que pensez vous du handball français, des matchs, des entraînements ?
DP : La France est championne du monde, beaucoup de joueurs sont forts, supérieurs. Mon rêve était de jouer un jour contre Chamberry et Montpellier. Maintenant il se réalise. Les entraînements sont plus sérieux. On a deux créneaux spécifiques gardien menés par Sandor RAK. C'est souvent "chaud" mais très riche.

HZ : Pouvez vous nous parler de la formation Youglosave chez les gardiens de but. Quels sont vos axes de travail ?
DP : Chez les jeunes, on privilégie le travail technique, tactique ( placements, déplacements). En France j'ai découvert le travail physique, la musculation. Je pense que les entraîneurs Yougoslaves ont amené une certaine culture du handball en France notamment chez les gardiens de buts. Avec de plus l'évolution des grands gardiens dans le championnat.

HZ : Quelles sont vos ambitions avec l'équipe nationale de Bosnie ?
DP : Ce sont les qualifications pour le mondial 2003. On joue contre la Grèce et la Macédoine puis un barrage contre une équipe de l'euro.

HZ : Bonne chance et Merci.

Catherine TACHDJIAN

Dans la même Rubrique
Daouda Karaboué, cœur d’ivoire
Dès qu’il en a l’occasion, Daouda Karaboué met en avant son association pour la promotion du handball dans... 
Les gardiens
Interview de Thierry Omeyer
Ce mardi, la France dispute sa troisième rencontre du championnat du monde, face au Brésil. Un nouveau succès, le 3ème en 3 matches l'enverrait directement en 8ème... 
Les gardiens
Interview de Andrei LAVROV

HZ : Qu'elles étaient vos motivations pour les derniers jeux olympiques ?
AL :
C'était mon dernier... 

Les gardiens
Mats Olsson : Il n'y a pas de spécifique gardien en Suède

Mats OLSSON, gardien emblématique de la Suède pendant les années 90, et principale cause de migraine pour les Barjots s'est confié... 

Les gardiens
Interview de Bruno Martini

HZ: Comment arrives-tu à maintenir ce niveau de performance, avec notamment une grosse efficacité durant les moments cruciaux d'un... 

Les gardiens